Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 13:49
La Voix dans le débarras, d'après Raymond Federman

Théâtre de tous les ailleurs, la MC93 est un lieu de création qui propose chaque année des spectacles classiques et contemporains. Du 31 janvier au 15 février prochain, Raymond Federman, écrivain né à Montrouge, sauvé de la déportation par sa mère qui le poussa dans un débarras le jour de la rafle du Vel d’Hiv, sera à l’honneur.

Sarah Oppenheim met en scène La Voix dans le Débarras, adaptation du texte en prose de Raymond Federman, traduisant ainsi de manière esthétique et visuelle toute la poésie et la force de ce texte. Cette création a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Pour en savoir plus,cliquez ici

Par ailleurs, dans le cadre de ce spectacle une lecture d’extraits du texte est proposée le Samedi 8 février à 15h à la Bibliothèque Marguerite Audoux (10 rue Portefoin, Paris 3eme). Réservation 01 44 78 55 20

_ _ _

MC93, Théâtre de tous les ailleurs
9, Bd Lénine
93000 Bobigny

-------------

Pour Raymond Federman, son enfance a disparu dans le débarras où il a été caché, le jour de la Rafle du Vel d’Hiv qui l’a rendu orphelin et seul survivant de sa famille. Il a dit à plusieurs reprises ne pas avoir de passé avant le jour où il a commencé à travailler à la ferme dans laquelle il a vécu le reste de la guerre avant son départ en Amérique : « La ferme a effacé toute ma jeunesse » écrit-il dans Retour au fumier.
De ses sœurs exterminées, aucun souvenir de paroles échangées dans l’enfance ni aucune image sauf une photo retrouvée. Le débarras où il a été caché et qu’il revisite des années plus tard n’évoque de même en lui aucune sensation, juste « de l’obscurité et du silence », du vide. C’est à partir de ce gouffre de mémoire et du sentiment irrémédiable d’absence qui l’habite depuis ce moment, que Raymond Federman s’est attelé, trente ans après la Rafle, à l’écriture de La Voix dans le débarras , comme une plongée en lui-même et dans son passé à réinventer.

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Culture Histoire
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 14:19

" La musique n'a pas de frontières mais un but commun : l'amour et la révolte " déclarait la chanteuse mexicaine Chavela Vargas qui vient de décéder ce 5 août.

 

 

 

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Culture
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 12:37

Le Cinéma Marcel Pagnol de Malakoff invite à découvrir quatre courts métrages "Regards d'Afghanistan": Les journées du facteur Khan Agha de Wahid Nazir, Nuit de poussière d’Ali Hazara, Petite Afghanistan de Basir Seerat et Le bruit des pas de Mariam Nabil Kamal.


Ces projections seront suivis de rencontres avec Ali Hazara, réalisateur, Marie-Claude Treilhou, réalisatrice et formatrice aux Ateliers Varan et responsable des Ateliers 2011 et Aurélie Ricard, chef monteuse et formatrice aux Ateliers Varan.


Les Ateliers Varan, ne sont pas une école au sens classique et académique du terme : les méthodes de travail y poussent à l’extrême le principe de l’enseignement par la pratique. Tout s’articule, pour chaque étudiant, autour de la fabrication de films « en grandeur réelle ». C’est aussi un espace de liberté hors des contraintes des lois du marché audiovisuel, on y incite les stagiaires à traverser une véritable expérience cinématographique. Les apprentis cinéastes y apprennent à chercher leur propre chemin de langage.

Jeudi 28 juin - 20h30 - Cinéma Marcel Pagnol - 17 rue Béranger à Malakoff (renseignements et réservations 01 55 48 91 00 - billetterie@theatre71.com)

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Culture
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 21:30

Séance de projection en accès libre, dans la limite des places disponibles - Salle de cinéma du musée du quai Branly

 

Depuis 2006 et sous l’impulsion de Séverin Blanchet, l’atelier Varan de Kaboul a formé plus d’une vingtaine de jeunes cinéastes afghans aboutissant à la réalisation et à la production de 33 films documentaires. L’émergence d’un groupe de réalisateurs afghans s’est ainsi confirmée. Les films, par leur approche nouvelle, sont des documents précieux sur les réalités quotidiennes et enrichissent notre regard sur ce pays.
Les films présentés ce soir ont été réalisés en 2010-2011, en partenariat avec l’Ambassade de France en Afghanistan, le Ministère des Affaires étrangères, ARTE International, la Fondation de France, le Goethe Institut, le CNC, le Ministère de la Culture et de la Communication et le Théâtre du Soleil.
Trois appartiennent à la série Les Rues de Kaboul coproduite avec la Huit Production et Pages et Images. Le quatrième Dusty Night a été récompensé au festival du Cinéma du Réel 2012.
Les projections seront suivies d’un débat avec un réalisateur, en présence d’Aurèlie Ricard et de Marie-Claude Treilhou, coordinatrices de l’atelier Afghan.

 

Check point, de Hamed Alizadeh (28 mn)
À un des nombreux check-points de la ville, les policiers font leurs rondes, exposés à tous les dangers, loin de leurs familles, abrités dans des containers où ils partagent leurs maigres repas et tentent de dormir quelques heures.


Kaboul Ambulance, de Taj Mohammad Bakhtari (30 mn)
Une société d'ambulance et ses inlassables héros qui travaillent jour et nuit pour transporter les malades dans les rues chaotiques de Kaboul. Une équipe composée d'un chauffeur et d’un médecin. Ce dernier ayant perdu un enfant dans un attentat, se bat chaque jour pour sauver d’autres vies.

 

Dusty Night (Nuit de poussière), de Ali Hazara (20 mn)

Dans les phares des voitures ou à la lueur d'une station service, les balayeurs de nuit de Kaboul déplacent une lourde poussière le long d'une avenue, métier sisyphéen qui en dit long sur l'état du pays.
(Prix du Court Métrage et Mention du Prix Louis Marcorelles - Cinéma du Réel 2012)


Petite Afghanistan, de Basir Seerat (28 mn)
Une longue rue d'un quartier populaire, où les anciennes calèches, qui font taxis, côtoient une circulation automobile intense. Des conflits incessants opposent les deux mondes, le moderne et l'ancien. Les cochers tentent de résister aux désirs pressants d'aménagements des riverains, modernisation qui les verrait disparaître.

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Culture
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 09:31

 

Projection-débat à l'occasion de la sortie au cinéma du film "Candidats pour du beur ?"  Film documentaire de Samir Abdallah : (90 mn - janvier 2012) à Paris (Cinéma les 3 Luxembourg, 67 rue Monisuer le Prince, Paris 5e) les mercredi 30 ami à 21h, lundi 4 juin à 21h et mardi 5 jiun à 21h.

 

Résumé :
"Pour voir s’il y aurait un arabe ou un noir à l’Assemblée Nationale ou à la tête d’une grande ville de France,
j’ai suivi les campagnes de dizaines de fils et filles de l’immigration des ex-colonies de la République Française en 2007-2008.
Les politiques promettaient que des candidats de "la diversité" seraient élus.
J’ai dû faire le constat qu’il n’y en a toujours pas, d’où mon équation : Zéro plus Zéro égal la Tête à Momo !
En sera-il autrement en 2012 ?...
Avec de nombreux acteurs des luttes des quartiers populaires, de Clichy- sous-Bois à Marseille en passant par Roubaix et les candidats Mouloud Aounit, Kamel Hamza, Slimane Tir, Salem Kacet, Faouzi Lamdaoui, Halima Boumedienne, Omar Slaouti, Najat Vallaud-Belkacem, Samia Ghali, Karim Zeribi, Rachida Dati, Rama Yade, Azouz Begag..."

 

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Culture
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 08:22

Ils ont toujours chanté les problèmes de la société : la politique, le racisme, le pouvoir des puissants, la misère des pauvres, les immigrés... De la révolte à l'écologie, hélas, toujours d'actualité....

 

indignés

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Culture
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 10:58
Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Culture
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 16:35

Article paru dans Malakoff Infos d'avril 2012 :

 

Malakoff-Infos-solleville-2012

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Culture
commenter cet article
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 23:21

 
"Rosa, tu étais contre les bureaucrates et contre la guerre

 

Au nom de l'efficacité, ils t'ont assasiné" Colette Magny
 
Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Culture
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 10:11

Francesca Solleville, la voix de l’espoir

 

Défendre l’universalité des droits de l’homme est un combat de longue haleine. Il nécessite de garder intacte la conviction qu’il nous est possible d’améliorer les choses et de contribuer à bâtir un avenir meilleur. Ces certitudes, Francesca Solleville les partage et les transmet. En actes et en paroles, en soutenant ces valeurs et en les chantant. « Passeur d’émotion et d’espoir », comme elle se définit, Francesca Solleville accompagne de sa voix, cette volonté de se battre pour une société plus juste et plus fraternelle. C’est un air de lutte et d’espoir, que Francesca Solleville porte depuis plus de cinquante ans, comme une déclaration d’amour et une déclinaison poétique des droits humains. Une éthique qui l’amène d’ailleurs à répondre régulièrement aux sollicitations et aux actions de la Ligue des droits de l’Homme.

 

A l’occasion de la sortie de son nouveau disque et d’un film qui lui est consacré, la section de la Ligue des droits de l’Homme de Malakoff et Jean-Pierre Dubois, président d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme, invitent à rencontrer Francesca Solleville, vendredi 9 mars 2012, de 17h à 20h à la librairie l’Îlot Pages, 75 avenue Pierre Larousse à Malakoff.  


Seront en vente à cette occasion :

 - le dernier CD de Francesca Solleville, « La promesse à Nonna » (EPM, février 2012)

 - le DVD du documentaire de Bernard Darnault, « Francesca Solleville, montrez-moi la phrase » (Inthemood..., décembre 2011).

 

La rencontre étant accueillie dans une librairie, seront également disponibles deux ouvrages consacrés à Francesca Solleville : « Francesca Solleville. A Piena Voce » de Marc Legras (Ed. Christian Piot, 2004) et « Portraits croisés. Francesca Solleville, Allain Leprest » de Véronique Sauger (Ed. Les points sur les i, 2009)

 

Profitant de la présence de Jean-Pierre Dubois, président d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme, lors de cette soirée, des publications de l’association seront également présentées.
9mars2012



En attendant cette soirée du 9 mars, nous vous invitons à aller écouter Francesca Solleville à L'Européen à Paris, le lundi 5 et mardi 6 Mars. Plus d'info en cliquant ici 

 

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Culture
commenter cet article

Présentation

  • : Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • : Présentation des actions de la LDH dans le sud du département des Hauts-de-Seine
  • Contact

Recherches Sur Ce Site