Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 13:36

Lu dans Campagnes et environnement, interview de Jean-Louis Galzin, de la Ligue des droits de l'Homme (extraits):

"La tendance actuelle n'est pas durable : ni au plan des ressources consommées, ni au plan des dégâts environnementaux produits (pollution, gaz à effet de serre, biodiversité…). Le droit à un environnement sain doit être couplé avec le respect, partout dans le monde, des principes du droit du travail et des droits de l'homme dans les entreprises avec notamment le non-travail des enfants, la non-discrimination hommes/femmes, les conditions de travail…
Il est indispensable d'agir pour une application sans faille des normes de travail couplée avec une transparence des entreprises tant sur leur responsabilité sociétale, que sur les informations sur leurs produits (pesticides notamment). Le « reporting RSE » est un des domaines où, volontairement (Global Reporting Initiative, ou GRI) ou réglementairement (loi Grenelle 2 en France), la transparence peut progresser sur l'activité de l'entreprise, ses impacts sur les ressources et les milieux naturels, et le type de relations qu'elle entretient avec ses parties prenantes majeures (ses salariés et les habitants des territoires où elle est implantée)".

 

Pour lire l'interview dans son intégralite, cliquez ici

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Environnement
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 10:54

Masayasu Eguchi, réalisateur japonais habitant à Issy-les Moulineaux, est allé à Fukushima. Rencontres, échanges, visites des lieux dévastés : les habitants veulent témoigner.

Un film, "Le printemps de Hanamiyama", est réalisé.
Pour le monter et le diffuser, le réalisateur propose de coproduire ce film à hauteur de ses moyens dès 1 euro.

Plus de précisions :
http://www.touscoprod.com/project/produce?id=243

 

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Environnement
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 14:11

Le Club des juristes et la Faculté de droit de l’Université Paris Descartes convient à un colloque sur la responsabilité environnementale, le jeudi 28 juin 2012 de 16h à 19h à la salle des actes de la Faculté de Droit de l'Université Paris Descartes, 10 avenue Pierre Larousse 92240 Malakoff.

 

Le débat portera autour du rapport « Mieux réparer le dommage environnemental ».


Avec la présence notamment de :
Yann Aguila, avocat à la Cour ; Mireille Bacache, professeur à la Faculté de droit de l'Université Paris Descartes ; Marie-Pierre Camproux-Duffrene, maître de conférences à l'Université de Strasbourg ; Anne Guégan, maître de conférences à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; Christian Huglo, avocat à la Cour ; Françoise Nesi, magistrate ; Laurent Neyret, professeur à l'Université d'Artois ; Béatrice Parance, professeur à l'Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis ; Louis de Redon, maître de conférences à AgroParisTech; Marina Teller, professeur à l'Université de Nice ; François Guy Trebulle, professeur à la Faculté de droit de l'Université Paris Descartes, et des membres de la Commission environnement du Club des juristes.

 

Entrée libre mais inscription obligatoire : corinne.chautemps@leclubdesjuristes.com ou 01 53 63 40 05

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Environnement
commenter cet article
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 15:15

Tribune publiée dans Libération du 14/03/2012
 

Dans une localité proche d’un oléoduc à Nisisioken Ogale, au Nigeria, l’eau consommée par la population contient un taux de benzène, solvant inflammable et toxique, 900 fois supérieur aux normes établies par l’Organisation mondiale de la santé. Le 6e Forum mondial de l’eau s’est ouvert le 17 mars à Marseille sous le signe des «solutions». Attendra-t-il le dernier moment pour se confronter aux situations d’urgence des populations qui souffrent d’intoxication à force de consommer les eaux polluées par les opérations des industries environnantes ?

Les Etats présents au Forum mondial de l’eau ont adopté à l’unanimité aux Nations unies, en 2011, des principes directeurs sur la question des droits humains et des entreprises, censés garantir la protection des populations et l’accès à la justice. Cependant, le gouffre entre intentions et application des textes est alarmant. Reprenons l’exemple du Nigeria. Des lois et réglementations y sont déjà en vigueur: elles interdisent la pollution de l’eau et exigent que les compagnies aient recours aux «bonnes pratiques de l’exploitation pétrolière».

En 2011, une enquête scientifique du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) est venue conforter ce que dénoncent nos associations depuis plusieurs années. Elle conclut que l’étendue de la contamination de l’eau potable dans le delta du Niger expose la population à des risques sanitaires élevés. Le rapport met aussi en avant le fait que Shell ne réalise pas les opérations de nettoyage nécessaires pour remédier aux ravages causés par ses activités et celles de ses partenaires. Six mois se sont écoulés depuis la sortie de rapport. Pourquoi rien n’a-t-il été encore mis en place pour protéger et indemniser la population nigériane? La raison est simple: l’incapacité des gouvernements à réguler efficacement le fonctionnement des entreprises. Incapacité des gouvernements qui accueillent les multinationales, comme c’est le cas du Nigeria où Shell, Total, Eni et le Nigeria National Petroleum Corporation (NNPC) exploitent conjointement le pétrole depuis 50 ans. Incapacité aussi des gouvernements comme les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la France et l’Italie où se trouvent les sièges sociaux de ces multinationales à les contraindre à respecter les droits humains.

Les entreprises continuent de prôner des méthodes fondées sur la participation volontaire, dont l’exemple emblématique est la notion de responsabilité sociale d’entreprise. Peut-on réellement continuer à penser que les intérêts des 31 millions de personnes vivant dans le delta du Niger qui boivent, respirent et mangent du pétrole depuis des décennies seront pris en compte de manière adéquate par ces compagnies? Soyons sérieux! Selon le PNUE, le nettoyage d’une petite partie du delta, le pays Ogoni, nécessiterait la somme initiale de 1 milliard de dollars. Bien qu’ayant déclaré des bénéfices se montant à 7,2 milliards de dollars pour la période de juillet-septembre 2011, Shell avait initialement offert à peine quelques milliers de dollars et 50 sacs de riz, de haricots secs, de sucre et de tomates à titre d’aide en compensation de deux déversements d’hydrocarbures survenus en 2008 qui ont dévasté la région de Bodo.

L’OCDE vient d’accepter la deuxième plainte déposée par Amnesty International et les Amis de la Terre en violation des Principes directeurs à l’intention des entreprises multinationales et il est attendu du Fonds de pension norvégien que celui-ci exige de Shell la mise en place des recommandations du PNUE. Le Forum ne devrait-il pas contribuer à trouver des solutions à des situations d’urgence comme celle-ci? Le droit à l’eau de millions de personnes, tout comme les droits qui en découlent, est bafoué par des multinationales et par l’inaction et l’indifférence des Etats, et cela en toute impunité.
Les 140 délégations ministérielles doivent passer des paroles aux actes afin non seulement de réaffirmer le droit à l’eau mais aussi de garantir l’accès et le nettoyage des zones contaminées. Tant que les solutions dépendront de la seule bonne volonté de quelques entreprises de se conformer au droit international et de régler au cas par cas les problèmes relatifs au droit à l’eau, les 250 conférences et 400 heures de discussions prévues au programme du forum officiel ne changeront aucunement le quotidien des populations oubliées, privées d’eau potable comme celles du Delta du Niger. Seule la mise en place de règlementations contraignantes permettra de répondre à la gravité de la situation et à l’urgence des solutions nécessaires.

 

Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty international France
Pierre Tartakowsky, président de la Ligue des droits de l’homme
William Bourdon,  président de Sherpa
Isabelle Autissier, présidente du WWF France
Martine Laplante, présidente des Amis de la Terre France,
organisations membres du Forum Citoyen pour la Responsabilité Sociale des Entreprises

 

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Environnement
commenter cet article
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 17:52

Attac.gifAttac 92 invite à une réunion-débat à Montrouge (105, avenue Aristide Briand) le jeudi 1er Mars  à 20h30 sur le thème : "L’énergie : nucléaire, pétrole, charbon, gaz, vent, soleil, … que faire ?" avec Michel Berger,  ancien président d’Attac 92

                                                            

L’énergie est une des composantes fondamentales de la vie. Toutes les avancées de l’humanité eu pour origine une mutation énergétique.

Les énergies fossiles ont emmagasiné l’énergie solaire au cours de milliards d’années d’existence de notre terre . Or ces énergies sont sur le point de disparaître où plutôt de se dégrader en quelques siècles d’usage. Nous  en arriverons inéluctablement à la fin .

Plus grave, la transformation des réserves fossiles carbonées en dioxyde de carbone entraîne à plus ou moins long terme un inéluctable réchauffement climatique, dont il est difficile de  déterminer et les conséquences et les échéances. Mais il est clair qu’elles sont proches au regard de l’histoire du monde.

L'énergie nucléaire que nous utilisons fait porter sur les populations de graves risques ; la question des déchets n'est pas résolue ; en outre, elle consomme " de l'uranium, qui n'est pas non plus inépuisable …

Quelles sont alors les voies qui s’offrent à nous ? les économies d’énergie, les énergies renouvelables (solaire, éolien,…), l’énergie nucléaire ?      

 

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Environnement
commenter cet article
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 20:45

Lu sur Campagnes & environnement (extraits) :

 

Pour la FIDH (Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme), la protection des travailleurs saisonniers agricoles doit être renforcée, en Europe.
« Les conditions économiques, de concurrence et de vente des produits, poussent les producteurs à réduire au maximum leurs frais et à utiliser la main-d'œuvre comme variable d'ajustement » précise la FIDH.

« En ne créant que de rares fenêtres d'opportunité de travail légal, la politique migratoire de l'Union européenne, et celle de l'Espagne en particulier, placent de fait les migrants et migrantes dans une situation de vulnérabilité." Devant ce constat, la FIDH appelle [...] le parlement européen à amender la proposition de « directive travailleurs saisonniers ».

 

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Environnement
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 18:03

L'Amap de Malakoff (le Miam) organise la projection d'un film de 50 min sur les villes en transition suivie d'un débat/atelier sur l'opportunité de lancer "Malakoff en Transition".
Plus d'infos sur le site: http://www.lemiam.org/agenda/148-projection-in-transition.html

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Environnement
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 13:20

La LDH suit avec attention la situation de la centrale nucléaire de Fukushima, plus de quinze jours après le tremblement de terre et le tsunami qui ont frappé le Japon, et s'inquiète des très grands dangers courus par la population japonaise et mondiale. Cette inquiétude est d'autant plus forte que se manifeste, jour après jour, un défaut majeur de transparence, voire un déni de la réalité de la part de l'entreprise exploitante et des autorités politiques. Elle demande une information impartiale sur la situation et les scénarios envisagés pour la contrôler.

En conséquence, la LDH ne peut qu'approuver le projet d'un audit des centrales nucléaires européennes, fondé sur la prévention de tous les risques à prendre en compte, sur un sujet où nous souffrons depuis longtemps, en France notamment, d'un déficit d'information ouverte et démocratique.

Sur le moyen terme et quels que soient les résultats des audits prévus, la LDH demande la tenue d'un débat démocratique concernant la politique énergétique française, débat non confisqué par les experts et dans lequel la société civile devra tenir toute sa place. Il faut poser sereinement la question de la place et des conditions de production de l'électricité nucléaire dans l'avenir énergétique de notre pays et de l'Europe, dans le cadre d'un développement durable.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Environnement
commenter cet article
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 13:23

Communiqué LDH :


A rebours des aspirations de la société, au moment où des catastrophes d'ampleur soulignent l'urgence de la transparence et du contrôle, le gouvernement revoit au rabais l'obligation de transparence des entreprises en matière sociale et environnementale, reniant du même coup ses engagements du Grenelle de l'environnement.
 
Le projet de décret d’application de l’article 225 de la loi « Grenelle » communiqué par le ministère du Développement durable réduit le nombre de nouvelles entreprises assujetties et repousse leur obligation de transparence à 2014 pour la plupart. De plus, ces rapports annuels sur les pratiques sociales et environnementales des entreprises n'ont d'intérêt que s'ils portent sur une liste précise d'indicateurs comparables entre entreprises et stables dans le temps. Or les entreprises seront libres de présenter « les données pertinentes » (sans en préciser la signification) parmi une liste limitative. Cette liste est non seulement en retrait par rapport à celle de la loi sur les nouvelles régulations économiques (NRE) de 2001 qui s'appliquait aux grandes entreprises cotées en bourse, notamment en matière sociale, mais pire encore, elle place les droits de l’Homme avec la lutte contre la corruption et les mesures concernant la santé et la sécurité des consommateurs, sous une rubrique intitulée « loyauté des pratiques ».

 

La Ligue des droits de l'Homme regrette vivement ce désaveu du droit de regard des citoyens sur les activités des entreprises dont ils sont clients, salariés ou victimes pourtant recommandé par la Commission nationale consultative des droits de l'Homme en avril 2008. La LDH s'associe pleinement aux propositions de corrections préparées par le collectif d'associations et de syndicats réunis au sein du Forum citoyen pour la responsabilité sociale des entreprises et elle en appelle aux ministres compétents pour réviser leur position.

 

 

Pour aller plus loin : http://forumcitoyenpourlarse.org/

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Environnement
commenter cet article
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 19:16

Samedi 26 mars, 14h30 au Théâtre du lycée Michelet
Séance jeunesse : Nuages au Paradis
de Gilliane Le Gallic et Christopher Horner- 75 minutes
Un documentaire sur le plus petit pays du monde après le Vatican : la microscopique Tuvalu, première nation menacée de disparition par les effets du réchauffement de la planète, des changements climatiques.

Débat avec un représentant de l’association de défense de l’île de Tuvalu
Le débat sera suivi d’un goûter.


Samedi 26 mars, 20h30 au Théâtre du lycée Michelet  
Small is beautiful
de Agnès Fouilleux (2010) – 116 minutes

Pourquoi, comment et au profit de qui la production agricole s'est-elle industrialisée au point de désertifier les campagnes, d'empoisonner l'eau et les sols, de stériliser les paysages, de confisquer les semences et d'affamer des millions de paysans dans le monde ? Le bon sens paysan a été remplacé par des logiques marchandes, qu'une poignée d'entreprises multinationales a réussi à imposer en prenant le pouvoir jusqu'au plus haut niveau. Les petites fermes polyvalentes et autonomes des paysans d'hier ont laissé place à d'immenses "exploitations" qui portent bien leur nom...

Débat avec Matthieu Calame, agriculteur biologique et ingénieur agronome
Fondation Charles Léopold Mayer pour Le progrès de l’Homme
Dernière publication : « La tourmente alimentaire, pour une politique agricole mondiale »


Mardi 29 mars, 20h30, Cinéma Municipal de Vanves
Severn, la voix de nos enfants
de Jean-Paul Jaud (2010) – 120 minutes

En 1992, au Sommet de la Terre à Rio de Janeiro, Severn Cullis-Suzuki, une enfant de 12 ans interpellait les dirigeants du monde entier sur la situation humanitaire et écologique de la planète.
En 2009, Severn est une jeune femme de 29 ans qui s'apprête à donner naissance à son premier enfant. Ce long-métrage documentaire propose une mise en regard du discours de Severn en 1992 avec la vision qu'elle porte sur le monde en 2009. Que s'est-il passé depuis 18 ans ? Quels sont les engagements environnementaux qui ont été tenus ? A quelles urgences et nouveaux défis le monde doit-il faire face ?

Débat avec Sjoerd Wartena paysan retraité, fondateur de l’association « Terre de Liens »


Mercredi 30 mars, 20h30 au Théâtre du lycée Michelet
Moi, la finance et le développement durable
de Jocelyne Lemaire Darnaud (2010) – 94 minutes

Des brokers, un magicien,des analystes financiers, un chat qui pense, des syndicalistes, un économiste hétérodoxe, une bonne sœur, des ONG, un économiste jésuite, des banquiers, un colibri, un scorpion sur le dos d’une grenouille répondent aux interrogations d’une ménagère de plus de cinquante ans qui se sert de son temps de cerveau enfin disponible pour titiller la Finance sur sa responsabilité face au développement durable. (…) Cette enquête à pour but de permettre à chacun d’entre nous, de prendre conscience de sa place dans le jeu financier et du contre pouvoir que l’on peut exercer et ainsi faire bouger les choses.

Débat avec Jacky Blanc président du directoire de la NEF, coopérative de finances solidaires

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Environnement
commenter cet article

Présentation

  • : Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • : Présentation des actions de la LDH dans le sud du département des Hauts-de-Seine
  • Contact

Recherches Sur Ce Site