Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 17:50
Dans le cadre de la 4ème édition des « Journées Parlement-Prisons » organisée par l'association du GENEPI (Groupement Étudiant National d'Enseignement aux Personnes Incarcérées), Marie-Hélène Amiable et Jacqueline Fraysse, députées communistes des Hauts-de-Seine, membres du groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine, sont allées jeudi 25 février à la Maison d'Arrêt de Nanterre.
Dans un communiqué, les députées déplorent "la surpopulation carcérale – environ 900 détenus pour 600 places – et le manque récurrent de moyens humains qui empêchent le fonctionnement « normal » de l’institution et freinent le développement de pratiques innovantes en faveur de la réinsertion des détenus.Locaux exigus, turn-over de plus de 50% des personnels chaque année, précarité des activités et projets financés à court terme – parfois seulement quelques mois - cellules surpeuplées, temps d'adaptation trop court dans le quartier « arrivants » et absence de quartier de semi-liberté gênant la mise en oeuvre des aménagements de peine, dénotent d’une inadéquation incontestable entre les besoins et les moyens alloués par l’Etat".
 Les députées estiment que la "multiplication des lois sécuritaires (plus de 15 textes examinés au Parlement depuis 2002) [...] augmente le nombre de détenus, sans jamais adapter les structures d'accueil".

A lire à ce sujet l'article de l'Express du 27/02/2010 : cliquez ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Prisons
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • : Présentation des actions de la LDH dans le sud du département des Hauts-de-Seine
  • Contact

Recherches Sur Ce Site