Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 10:51

Amiable-Souid-Dumont.JPGLa section de la LDH organisait hier soir à Bagneux un débat sur le thème "Police et discriminations".

 

Sihem Souid a témoigné dans son livre "Omerta dans la police" des pratiques racistes, homophobes, d'abus de pouvoir dans la police. "Ce sont des comportements minoritaires mais couverts par la hiérarchie, précise-t-elle. Mais comment le citoyen peut-il avoir confiance en la police si les dérives ne sont pas sanctionnées ?. Il est indispensable de créer une instance indépendante dans la police nationale (l'IGS n'étant pas impartiale) pour contrôler ces dérives. Il faut faire connaître ce qui se passe dans la police. Les témoignages sont des lanceurs d'alerte afin de trouver des solutions. Faire de la prévention au sein même de la police et former les agents à la lutte contre les discriminations et leur proposer des cours d'éthique pourrait être une piste intéressante." "Il existe un code déontologie dans la police" précisait Françoise Dumont, vice-présidente de la Ligue des droits de l'Homme. "Faisons déjà en sorte qu'il soit appliqué. Et dénonçons les dérives en toute transparence. C'est indispensable pour rapprocher la police des citoyens". Pour Marie-Hélène Amiable, députée-maire de Bagneux, "la police se doit d'être exemplaire, comme toute la fonction publique, car elle doit être au service des citoyens. Et en matière de discriminations, il ne faut rien laisser passer, n'accepter aucune concession. Les propos discriminatoires ont tendance à se banaliser, suivant ainsi l'exemple de certains personnages publics qui se croient autorisés à tenir des propos racistes".

 

"La police n'est aujourd'hui plus au service des citoyens mais au service des politiques" s'indigne Sihem Souid. "Et ceci est d'autant plus flagrant quand on regarde comment sont traités les étrangers (y compris ceux en situation régulière) : des expulsables qui permettent d'atteindre les objectifs chiffrés de reconduites à la frontière". "Et cette politique du chiffre, poursuit Marie-Hélène Amiable, touche également toutes les administrations, les préfectures". "Le gouvernement désigne des boucs-émissaires, estime Françoise Dumont, en stigmatisant les étrangers, les Roms, les chômeurs, les jeunes...".

 

"Si nous voulons une police républicaine au contact des citoyens, il faut également se préoccuper des généralisations des fichiers de police et de leur contrôle, s'interroger sur la multiplication des délits pour outrages et rébellions, empêcher les contrôles au faciès (avec par exemple la mise en place de carnets à souche, comme reçu de contrôle d'identité)..." complète Françoise Dumont.

 

Comme le soulignait une personne dans l'assistance, "si nous voulons lutter contre les discriminations dans la police, et plus largement partout dans la société, cela doit passer aussi par des lois. Comment parler de lutte contre les discriminations quand par exemple la loi ne prend aucune mesure contraignante pour empêcher les écarts de salaire entre homme et femme, quand le droit de vote aux élections locales est interdit aux étrangers non communautaires, quand les homesexuels ne peuvent pas donner leur sang, quand le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe sont interdits ?"

 

Comme en convenaient les trois intervenantes, c'est en effet en associant volonté politique et vigilance citoyenne, c'est en insistant sur le volet éducatif et pédagogique dans la lutte contre les discriminations, c'est en multpliant les échanges et les rencontres entre les différents milieux que le société pourra progresser vers un mieux vivre ensemble.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Racisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • : Présentation des actions de la LDH dans le sud du département des Hauts-de-Seine
  • Contact

Recherches Sur Ce Site