Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 16:01

police-bagneux-8dec2011La police nationale est normalement au service du public et des citoyens. De nombreuses affaires récentes nous amènent aujourd’hui à en douter. L’institution républicaine ne semble plus la garante des valeurs qu’elle est censée défendre. La section locale de la LDH (Ligue des droits de l’Homme) invite donc à en débattre jeudi 8 décembre 2011 à 20h à Bagneux (salle Henri Coudon, 18 rue Salvador Allende) autour du témoignage de Sihem Souid (auteur du livre « Omerta dans la police ») et avec la participation de Marie-Hélène Amiable, députée-maire de Bagneux et de Françoise Dumont, vice-présidente de la LDH.
 
Abus de pouvoir, corruption, trafic de statistiques mais aussi racisme, sexisme, homophobie, voici la face cachée de la police, telle qu’elle est décrite par une femme flic, Sihem Souid, dans son livre «Omerta dans la police» (Ed. du Cherche Midi). Pour nombre de flics de la PAF (police aux frontières), un étranger est d’abord un suspect, un parasite potentiel, une espèce de sous-homme, indigne, menteur, tricheur, sournois. Tout est bon pour l’empêcher de passer nos guérites. Même celui qui a des papiers en règle ». Sihem Souid témoigne, preuves à l’appui, des dérives de la police nationale. Et l’administration n’aime pas ça que l’on déballe tout en public. Le ministère de l’Intérieur estime qu’elle a manqué au «devoir de réserve». Mais pour Sihem Souid, il n’est pas question pour elle de baisser les bras et de se taire. Les faits sont trop graves. C’est pour cela qu’elle a accepté de venir témoigner et d’échanger sur les pratiques dans la police.
 
Des faits délictueux répétés sont constatés dans les services de police au sein desquels règne la loi du silence et où racisme, sexisme, xénophobie, homophobie sont considérés comme choses normales. Comment en-est on arrivé là ? Pourquoi laisse-t-on se développer un tel climat dans la police ? Ne conviendrait-il pas de consacrer plus de temps à parfaire la formation des fonctionnaires pour renforcer chez eux la légalité républicaine ? Quand des personnes disposent de la force publique, ne devraient-elles pas être exemplaires ? Autant de questions que la section locale de la Ligue des droits de l’Homme invite à débattre avec Sihem Souid.
 
Par ailleurs, les discriminations concernant la société tout entière et pas seulement la police, Marie-Hélène Amiable, députée-maire de Bagneux présentera les démarches mises en place localement pour les combattre. Enfin, Françoise Dumont, vice-présidente de la Ligue des droits de l’Homme abordera, à l’occasion de cette soirée consacrée à la police et aux discriminations, le sujet des gardes à vue et des relations conflictuelles entre citoyens et police.
 

La LDH vous donne donc rendez-vous
jeudi 8 décembre à 20h salle Henri Coudon, 18 rue Salvador Allende à Bagneux.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge
commenter cet article

commentaires

Berthod 01/12/2011 19:52

Je vous recommande sur le sujet de la police le livre de Didier Fassin « la force de l’ordre » qui vient de sortir

Présentation

  • : Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • : Présentation des actions de la LDH dans le sud du département des Hauts-de-Seine
  • Contact

Recherches Sur Ce Site