Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 19:48

Communiqué du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens :

Les par­le­men­taires euro­péens se pro­non­ceront les 22 et 25 octobre sur un important accord com­mercial entre l’Union euro­péenne et Israël, lors d’un vote en assemblée plé­nière. Un premier vote en com­mission du com­merce inter­na­tional, le 18 sep­tembre, a approuvé à une très courte majorité cet accord, malgré l’avis du rap­porteur qui demandait de le bloquer pendant deux ans. Les députés euro­péens doivent exercer les pou­voirs que leur a conféré le traité de Lis­bonne en matière de poli­tique étrangère de l’UE, et rejeter cet accord inacceptable.

En effet, le « pro­tocole relatif à l’évaluation de la conformité et l’acceptation des pro­duits indus­triels », mieux connu sous l’acronyme « ACAA », repré­sente une inten­si­fi­cation impor­tante des rela­tions de l’Union euro­péenne avec Israël, et marque une pre­mière entrée d’Israël au sein du marché unique, en pré­voyant le libre accès de pro­duits indus­triels sur le marché res­pectif des deux parties.

Et tout cela sans aucune garantie que cet accord ne concernera pas les pro­duits des colonies, sans prendre en compte les vio­la­tions du droit par Israël – à com­mencer par la punition col­lective de toute la popu­lation de Gaza et la pour­suite de la colo­ni­sation en Cis­jor­danie –, ni sans tirer aucune leçon des déci­sions passées et de leurs conséquences.

En effet, depuis juin 2009 et la décision de l’UE de geler le rehaus­sement des rela­tions avec Israël, celle-​​ci n’a cessé de contredire son dis­cours officiel en concluant des accords de coopé­ration avec Israël. En juillet 2012, l’UE a ainsi offert de mettre en œuvre, à court ou à moyen terme, soixante nou­velles acti­vités de coopé­ration dans quinze domaines dif­fé­rents. La mise en œuvre de ces acti­vités n’a été condi­tionnée à aucune amé­lio­ration de l’action d’Israël en matière de droits de l’Homme.

Les députés euro­péens doivent défendre les prin­cipes fon­da­teurs de l’UE, faire res­pecter les droits de l’Homme, et faire com­prendre au gou­ver­nement israélien qu’il ne peut continuer à nier les droits des Pales­ti­niens en toute impunité. Ils doivent rejeter l’accord « ACAA ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans International
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • : Présentation des actions de la LDH dans le sud du département des Hauts-de-Seine
  • Contact

Recherches Sur Ce Site