Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 14:41

Benoît Floc'h dans Le Monde du 18/08/2010 fait état d'un rapport qui sera officiellement remis au ministre de l'éducation nationale en septembre, sur la situation des discrimations à l'école (extraits) :

 

Handicap
" La peur " de l'élève différent fait encore des ravages [...]. Les parents " craignent que la présence d'un élève handicapé dans la classe n'induise une moindre performance scolaire de leur enfant ", constate le rapport. De ce fait, " la discrimination est encore très présente ", qui se traduit notamment par " l'exclusion de certaines activités, voire d'enseignements ", déplorent les auteurs.

 

Sexisme
L'idée que les sexes ne se valent pas, que " les filles seraient, par nature, plus dociles, plus tournées vers la littérature et la communication, les garçons, par nature, plus dissipés, plus doués pour les sciences " reste répandue. Et l'école, qui " n'est pas seule responsable du poids de ces stéréotypes, ne parvient pas à les combattre efficacement ". Pire, le rapport note que les enseignants eux-mêmes les intègrent parfois. Cela a des conséquences sur la scolarité des filles : orientation biaisée et prévention à l'encontre des études scientifiques. Elles sont aussi les premières victimes de violences. [...]

 

Orientation sexuelle

Malgré " l'attention " portée à cette question par le ministère, les manifestations homophobes " ont tendance à se banaliser ", dénoncent les auteurs. Face à ce phénomène, les réactions et les sanctions de l'école s'avèrent " insuffisantes ", ce qui conduit à " légitimer des attitudes, des propos et des violences ".

Pourtant, les conséquences sont graves pour les victimes, du décrochage scolaire à la tentative de suicide. Il y a là urgence à agir. " La première cause de mortalité chez les collégiens est le suicide, rappelle-t-on dans l'entourage de M. Chatel. Et la première raison en est l'orientation sexuelle. "

 

Racisme, antisémitisme et xénophobie

Sur cette question sensible, le groupe de travail constate " une prise de conscience progressive, mais une banalisation des injures et des actes ". Ces discriminations se manifestent particulièrement dans " l'accès aux stages et dans l'orientation postbaccalauréat ".[..]

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Homo et transphobie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • : Présentation des actions de la LDH dans le sud du département des Hauts-de-Seine
  • Contact

Recherches Sur Ce Site