Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 08:21

aedh.jpgCommuniqué AEDH (Association européenne pour la défense des droits de l'Homme) :

 

Les Roms sont dans de nombreux pays européens, considérés comme les principaux responsables de l’insécurité qui y régnerait. En les mettant sur le devant de la scène, les gouvernants les prennent en fait comme boucs émissaires des difficultés économiques et sociales et des mesures de rigueur dans ces pays, et comme otages de surenchères politiques.
En 2007, en Italie, le meurtre d’une femme dont était accusé un ressortissant roumain est le prétexte de mesures de démantèlements de camps, de déplacements et d’expulsions de Roms. Cet été en France, à la suite d’affrontements entre les forces de l’ordre et des personnes de nationalité française issues de la communauté des gens du voyage, des Roms, pour la plupart originaires de Roumanie ou de Bulgarie, sont expulsés après avoir vu leurs habitats de fortune détruits. Par surenchère, le ministre italien de l’intérieur demande à Bruxelles « l’autorisation d’expulser ». Le Danemark envisage des mesures similaires. L’Allemagne renvoie des enfants Roms au Kosovo bien que le Conseil de l’Europe souligne les dangers des retours dans ce pays et préconise des retours uniquement sur la base du volontariat.
En contradiction avec les conventions internationales et avec le traité de l’U.E., des personnes sont discriminées en fonction de leur origine. En contradiction avec la Charte des droits fondamentaux, elles sont expulsées de façon collective. En contradiction avec le récent sommet de Cordoue, avec les préconisations de la Commission sur l’intégration sociale de Roms, et avec des rapports et avis du Parlement, les Roms continuent d’être considérés comme des personnes de seconde zone. Ils sont des boucs émissaires faciles dans leur propre pays ou dans les pays où ils vont chercher un mieux être. Nous ne pouvons que reprendre les propos du Commissaire Vladimir Spidla qui, déjà le 20 mai 2007, déclarait que ce qui se passait en Italie n’était pas un cas isolé, que « la violence raciste se nourrit du populisme, comme on peut le constater dans de nombreux Etats membres… or … c’est le sens même de l’Union européenne de surmonter la haine raciste, les pogroms et la destruction par le feu ».
Les 10 à 12 millions de Roms qui résident dans l’Union européenne sont des citoyens européens, ils ont le droit de circuler librement sur l’ensemble du territoire de l’Union, et de s’installer dans un pays pour y travailler. L’AEDH constate qu’ils sont victimes de discriminations multiples et de violations de leurs droits dans de nombreux pays de l’Union. Aujourd’hui, l’AEDH ne peut que dénoncer les expulsions collectives, les amalgames avec l’insécurité qui stigmatisent toute une population en fonction de son origine, et la faiblesse des mesures prises par les Etats pour remédier à une situation de marginalisation et de précarité alors que l’Union met des moyens à leur disposition. L’AEDH ne peut que rappeler que tous les citoyens de l’Union européenne ont les mêmes droits, que ceux-ci sont garantis par les traités, par la Charte des droits fondamentaux et par les conventions internationales.
L’AEDH appelle le Parlement européen et la Commission européenne à réagir, à condamner et à sanctionner les politiques menées par certains des Etats membres. Il faut que cessent les discriminations, les menaces, les expulsions, et les destructions d’habitats et de biens. La déclaration de Madame la Commissaire Reding va dans ce sens, ainsi que les initiatives parlementairesiv en cours. Dans le passé et récemment, de nombreux séminaires, rencontres, conférences, avis et sommets ont eu lieu et ont permis d’analyser la situation et de faire des préconisations. Le temps n’est plus aux discours, il est temps de prendre des mesures concrètes exemplaires pour que 10 millions de citoyens européens puissent vivre dans la dignité et le respect de leurs droits.

Partager cet article

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans International
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • : Présentation des actions de la LDH dans le sud du département des Hauts-de-Seine
  • Contact

Recherches Sur Ce Site