Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 11:30

DD-Malakoff.jpgFace aux différentes crises actuelles (environnementales et sociales), comment est-il possible de développer une habitation solidaire et durable ? C’est la question à laquelle, Marc Séminel de la LDH (Ligue des droits de l’Homme), Sophie Donzel de l’USH (Union sociale pour l’habitat), Sébastien Eymard (architecte de l’agence Construire) et Olivier Maroille (Malakoff environnement) ont apporté des éléments de réponse lors du débat organisé le 14 avril par la section locale de la LDH, l’association Malakoff environnement et la municipalité de Malakoff et auquel quelque 70 personnes ont participé.

 

Des crises multiples

« Aujourd’hui, nous faisons face à une crise globale des civilisations face à laquelle nous devons apporter une réponse globale : le développement durable. Mais cette solution doit être un droit accessible à tout un chacun, et transgénérationnel » estime Marc Séminel.
Sébastien Eymard pointe pour sa part du doigt sur une autre crise : celle du « savoir habiter ensemble », de travailler à mieux se connaître et à mieux vivre ensemble.
Enfin, Sophie Donzel rappelle que la crise du logement est alimentée essentiellement par 3 perturbations. La première c’est sa cherté (le loyer a augmenté en moyenne de 42,5% entre 1998 et 2010 ; le prix du logement ancien a connu une progression de 90 % entre 2001 et 2006 ; le logement est aujourd’hui le premier poste du budget des ménages à hauteur moyenne de 20 %). La deuxième, c’est sa rareté (il manque 900.000 logements en France ; il conviendrait de construire 60.000 logements en Ile-de-France). Enfin, le logement est insuffisamment diversifié (tant dans sa typologie que dans sa localisation).

 

Répondre aux besoins
Pour Marc Séminel, « même si le développement durable est trop souvent laminé par le principe économique, il est de notre responsabilité sociale de répondre à la satisfaction de tous les droits (humains, économiques, sociaux et environnementaux) pour tous et de d’offrir la possibilité d’un épanouissement durable ».
« En matière de logement, il ne faut peut-être pas se focaliser sur des objectifs chiffrés du nombre de logements à construire (objectifs très difficilement atteignables dans un avenir proche) mais plus sur la qualité même de ces logements » estime Sébastien Eymard. Pour cet architecte, il est indispensable de repenser l’habitat et de réfléchir « à la manière de construire de haute qualité environnementale mais aussi avec une haute qualité humaine ».
« Le logement social constitue un logement solidaire et durable » estime Sophie Donzel. Solidaire car avec 4,2 millions de logements en France, il permet de loger 11 millions de Français. Durable aussi car il est durablement abordable (sa vocation à loyer modéré est pérenne), il est économe en énergie (30 % plus performant que les autres logements, même si 800.000 logements sociaux nécessiteront une réhabilitation thermique d’ici 2020) et enfin il favorise le mieux vivre (à condition bien sûr que la mixité sociale soit effective).
« Développer le logement social est urgent et indispensable » insiste un représentant du Cri d’alarme des architectes.  « Malheureusement la construction de logements sociaux n’est pas une priorité pour  l’Etat et la loi Molle limite considérablement leur attribution » insiste Dominique Cardot, adjoint au maire de Malakoff. Mais le logement social ne peut et ne doit pas être la seule priorité. Comme le rappelle un Malakoffiot, il y a urgence également à ce que les municipalités accompagnent les rénovations des co-propriétés.

 

Autant d’éléments de réflexion qui permettront d’alimenter les travaux menés par Malakoff environnement dans ses efforts, comme le rappelait son président Olivier Maroille, « pour concevoir des quartiers durables favorisant notamment l’éco-construction, mais aussi favorisant la concertation voire la mixité sociale et le vivre ensemble ». L’éco-quartier Hoche de Nanterre cité plusieurs fois durant la soirée pourrait un exemple à suivre. En tout cas, au vu des nombreuses interventions dans la salle, le débat n’est en effet pas clos et nécessitera d’être prolongé…
 

CR

Pour aller plus loin :
http://www.malakoff-environnement.fr
http://untoitundroit.over-blog.com
http://www.union-habitat.org
http://sites.google.com/site/cridalarmedesarchitectes

Partager cet article

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Droits économiques et sociaux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • : Présentation des actions de la LDH dans le sud du département des Hauts-de-Seine
  • Contact

Recherches Sur Ce Site