Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 16:25

Extrait de la tribune de Philippe Rodier, membre des Médecins du monde, paru dans Le Monde du 12/08/2011 :

 

"Les pouvoirs publics montrent, vis-à-vis [des Roms], une hostilité que rien ne justifie, et qui s'explique uniquement par l'adhésion sans nuances des décideurs politiques à un certain nombre de croyances et de préjugés stigmatisants.

Il est temps de remettre en cause ces schémas funestes. Le réalisme tout d'abord, c'est prendre en compte la vraie nature de ces Roms. Ni nomades ni étranges, ce sont des citoyens européens, migrants qui revendiquent un patrimoine culturel commun. C'est aussi relativiser le problème en prenant sa vraie mesure : 15 000 personnes en France. C'est un fait que les acteurs politiques doivent désormais prendre en compte comme une nouvelle donne ethno-démographique.

Le réalisme, c'est aussi la prise en compte de ce phénomène comme un fait historique prévisible, qui avait été anticipé par la trop fameuse " clause transitoire ", qui interdit de facto aux ressortissants roumains et bulgares l'accès au marché de l'emploi. Cette mesure, en vigueur depuis 2007, loin d'être dissuasive, a eu comme seul effet de plonger les arrivants dans une précarité inextricable. De fait, empêchés de travailler et de vivre de leur salaire, ces migrants survivent grâce à une économie souterraine faite de mendicité et de collecte de déchets. Avec l'interdiction de travailler légalement, ils se trouvent privés d'accès aux droits sociaux et à toutes les aides indispensables à leur intégration.

Le réalisme, c'est admettre leur légitimité à migrer. La législation européenne est floue dans sa définition des limites entre droit de libre circulation et droit de libre installation. Ces familles anticipent l'évolution du droit communautaire.

La politique sécuritaire de l'Etat, nourrie de chimères et de fantasmes, n'est pas une politique de droite, c'est une politique irréaliste, qui nous mène droit au mur et qui nous salit. Certains commencent à douter de sa pertinence et même des bénéfices électoraux induits, et réclament que l'ouvrage soit remis sur le métier, à la lumière d'une analyse objective, réaliste, humaine et républicaine de la situation".

Pour lire l'article intégral, cliquez ici

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Immigration
commenter cet article

commentaires

Teddy 29/08/2011 11:31


Salut,
Ce blog est adorable et je cherche à l'ajouter dans mon flux RSS pour être tenu au courant des futurs articles.
Certainement je ne trouve pas le flux rss du blog ou encore je suis mauvais ce qui est tout à fait possible aussi...


Présentation

  • : Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • : Présentation des actions de la LDH dans le sud du département des Hauts-de-Seine
  • Contact

Recherches Sur Ce Site