Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 19:29

ccfd.jpgLe CCFD invite à rencontrer Marie Claire Massika, agricultrice, mère de cinq enfants et animatrice de l’association Uwaki, en République démocratique du Congo le mardi 13 mars 2012 à 20h30 en la Chapelle Saint Marc à Malakoff (67, rue Hoche).

Ce sera l’occasion de faire connaissance, d’échanger et de mesurer concrètement comment fonctionne le partenariat entre les donateurs en France et les animateurs du développement en RDC. Notre présence sera un appui et un ressourcement pour l’animatrice du développement auprès des femmes du Nord Kivu et un encouragement  à notre soutien.

 

 

UWAKI :


Le contexte

La République Démocratique du Congo (ex-Zaïre) est en guerre depuis 1996. Les répercussions sur la vie de la population sont considérables. L'économie est minée et la malnutrition, voire la famine, omniprésentes. On estime à 3 millions, le nombre de victimes directes et indirectes de la guerre. D'autres facteurs aggravent encore la situation. La région est globalement surpeuplée et exposée à une très grande pression foncière. Bien que les sols soient riches, l'érosion les a très largement dégradés. Par conséquent, les rendements agricoles sont en baisse, accentuant les disettes.


Le projet

Dans ce contexte difficile, l'Union des femmes paysannes du Nord-Kivu « UWAKI » joue un rôle essentiel pour adapter l'économie familiale à la crise et pour organiser la survie des populations concernées. L'association assure en particulier des formations à des techniques nouvelles comme : la culture du champignon, le travail de la terre avec des bêtes attelées, des méthodes pour re-fertiliser les sols et des actions de prévention de l'érosion.

Les réalisations

L'impact de ces innovations a été significatif puisque aujourd'hui plusieurs milliers de personnes, dans cette région, ont pu diversifier leur alimentation. Le taux de malnutrition, dans certaines zones, est passé de 60 à 22 %. À Butembo, « UWAKI » forme les femmes à l'entretien de jardins familiaux. Au-delà de la formation, l'association les accompagne dans leurs initiatives agricoles et dans la commercialisation de leurs produits... Elle aménage également des pépinières pour la culture d'essences agro-forestières afin de limiter les problèmes de déboisement, dus à la consommation de bois de chauffage. Ces stratégies de survie et de développement, adaptées aux situations de conflit, redonnent espoir aux populations.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans International
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • : Présentation des actions de la LDH dans le sud du département des Hauts-de-Seine
  • Contact

Recherches Sur Ce Site