Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 13:38

Tribune parue dans Le Monde du 24/06/2011 :

 

Ce sont des vies brisées. Certains sont condamnés et parfois mis à mort. D'autres sont humiliés et réduits au silence. Car il paraît que l'amour est un crime. Quand un homme aime un homme, quand une femme aime une femme, ils peuvent être condamnés à mort, arrêtés, ou jetés en prison au nom d'une homophobie officielle : dans soixante-dix pays au moins, l'homosexualité est punie par la loi.

Nous voulons rompre ce silence. Pour témoigner de la dignité absolue de chacun et mettre un terme aux cruautés et aux violences d'Etat. Autant de faits et de méfaits que les messagers de la haine propagent dans le monde entier.

La cause est noble : nous voulons la dépénalisation universelle de l'homosexualité. La cause est complexe, nous ne l'ignorons pas. Mais elle a pour elle des soutiens de plus en plus nombreux. Déjà se lèvent, dans le monde entier, des hommes et des femmes qui réclament le droit d'être libres et d'aimer librement. Tout simplement.

En 2006, à l'initiative du Comité Idaho, organisateur de la Journée mondiale de lutte contre l'homophobie, un appel "pour une dépénalisation universelle de l'homosexualité" avait été soutenu par plusieurs Prix Nobel, par des artistes, des intellectuels, des politiques, des associations, des citoyens de tous horizons. Cette démarche avait abouti à la déclaration sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre, qui fut présentée à l'Assemblée générale des Nations unies le 18 décembre 2008.

Mais c'était une déclaration, un texte symbolique, un texte important, à l'évidence, mais il est temps de lui donner une valeur légale et contraignante pour les Etats. Le temps presse pour demander et obtenir aux Nations unies une véritable résolution, proposant la dépénalisation universelle de l'homosexualité.

Nous, citoyens français, demandons aux candidats à l'élection présidentielle de 2012 de s'engager à porter ce message, de proposer un vote de l'Assemblée générale des Nations unies avant la fin de leur mandat.

Au nom de celles et ceux qui attendent, dans les cachots ou dans les couloirs de la mort à cause de leur orientation sexuelle, au nom de celles et ceux qu'on réduit au silence, nous vous demandons de porter au plus tôt cette résolution en faveur de l'espoir, de l'amour et de la liberté.


Texte co-signé par : Jean-Jacques Aillagon, président du Château de Versailles, Keren Ann, chanteuse, Yann Arthus Bertrand, photographe, Roselyne Bachelot, ministre des solidarités et de la cohésion sociale, Isabelle Ballu & Moritz Rogosky, designers, Jean-Marc Barr, comédien, Nathalie Baye, comédienne, Yamina Benguigui, adjointe au maire de Paris, Philippe Benacin, président d'Interparfums, Pierre Bergé, homme d'affaires, Stéphane Bern, journaliste, Virginie & Luc Besson, réalisateurs, Jean-Pierre Biron, conseiller auprès du ministre de la culture et de la communication, Patrick Bloche, député de Paris, Bertrand Bonello, chanteur, Mathieu Boogaerts, chanteur, Guillaume Bounaud, réalisateur, Cécile Cassel, comédienne, Véronique Cayla, présidente d'Arte, Philippe Castetbon, artiste plasticien, Guillaume Cerutti, président de Sotheby's, Alain Chamfort, chanteur, Louis Chedid, chanteur, Claude Chirac, Laurent Claquin, PPR, Jean-Paul Cluzel, président du Grand Palais, Catherine Corsini, cinéaste, Thierry Costes, président des établissements maison Thierry C, Dave, chanteur, Jamel Debouzze, comédien, Catherine Deneuve, comédienne, Renaud Donnedieu de Vabres, Jean-Claude Dreyfus, comédien, Léa Drucker, comédienne, Liane Foly, chanteuse, David Foenkinos, écrivain, Fred & Farid, publicitaires, Inès de la Fressange, Eric Garandeau, président du CNC, Nicole Garcia, comédienne, Louis Garrel, comédien, Christophe Girard, adjoint au maire de Paris, Judith Godrèche, comédienne, Alexandra Golovanoff, journaliste, Jacques-Antoine Granjon, Ventesprivées.com, Eric Gross, président de l'Institut national du patrimoine, Dayle Haddon, comédienne, Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris, Holden, chanteur, François Hollande, Pascal Houzelot, président de Pink, Isabelle Huppert, comédienne, Kenzo, styliste, Francis Kurkdjian, créateur de parfums, Brigitte Lahaye, Mathieu Laine, président d'Altermind, Francis Lalanne, chanteur, Virginie Ledoyen, comédienne, José Levy, designer, Sophie Lévy, créatrice de bijoux, Michel Maffesoli, philosophe, Mélita Toscan Duplantier, Roland Mouret, directeur de la création, Arthur Nauzyciel, metteur en scène, Denis Olivennes, président d'Europe 1, Jean-Michel Othoniel, artiste plasticien, Vanessa Paradis, chanteuse, Vincent Pérez, comédien, Emmanuel Perrotin, galeriste, François-Henri Pinault, homme d'affaires, Elisabeth Quin, journaliste, Johanna Preiss, comédienne, Jean Raby, Goldman Sachs, Natacha Régnier, comédienne, Line Renaud, comédienne, Ludivine Sagnier, comédienne, Sanseverino, chanteur, Kristin Scott Thomas, comédienne, Alain Seban, président du Centre Pompidou, Emmanuelle Seigner, comédienne, Perla & Jean-Louis Servan-Schreiber, Léa Seydoux, comédienne, Karine Silla-Perez, réalisatrice, Albin de la Simone, chanteur, Philippe & Jasmine Starck, designers, Alexandre Tharaud, Alain Thébault, navigateur, pianiste, Louis-Georges Tin, président du Comité Idaho, Fanny Valette, comédienne, Serge Weinberg, Ross Mc Innes, directeur général finance, Lambert Wilson, François Zimmeray, ambassadeur aux droits de l'homme, Elsa Zylberstein, comédienne.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Homo et transphobie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • : Présentation des actions de la LDH dans le sud du département des Hauts-de-Seine
  • Contact

Recherches Sur Ce Site