Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 09:14

Extrait de l'article publié par Maghreb Emergent concernant l'intervention de Gilles manceron, historien, membre de la Ligue des droits de l'Homme :

 

La France éprouve de la "difficulté" et de la "gêne" à reconnaître ses crimes en Algérie perpétrés lors de la période coloniale, en raison de l’implication de ses forces politiques dans ces atrocités, a estimé lundi 2 juillet à Alger l’historien français, Gilles Manceron. [...] L’historien français a notamment souligné la nécessité que la France reconnaisse ce que la conquête et la colonisation avaient de contraires aux principes élémentaires des peuples, de même de la liberté et de l’égalité dont ce pays se réclame. "La reconnaissance de ces crimes doit pouvoir changer le regard sur la société française qui évolue, aussi changer les choses dans le rapport de la France avec le monde méditerranéen et tout particulièrement avec l’Algérie", a-t-il expliqué. Il a, en outre, affirmé que la reconnaissance des crimes perpétrés par la France en Algérie constituait une dette "morale" et "politique" que la France "doit payer".

 

                                                                  ----------

 

manceron.jpg"La majorité des Français d’aujourd’hui ne se sent pas coupable des crimes commis par l’armée durant la période de colonisation. Ils optent pour la reconnaissance des massacres et de la torture. La demande d’Alger pour le pardon ou le repentir ne pourrait les convaincre puisqu’ils n’ont pas été acteurs du fait colonial" Gilles Manceron cité sur le Forum des démocrates

Partager cet article

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

LOUANCHI 14/09/2012 20:09

Harkis les camps de la honte : lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news
En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après
24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200
harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société
française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.

35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude
Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian
n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi

Présentation

  • : Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • : Présentation des actions de la LDH dans le sud du département des Hauts-de-Seine
  • Contact

Recherches Sur Ce Site