Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 07:00

commune-de-paris.jpgL’année 2011 marque le 140ème anniversaire de la Commune de Paris, un épisode de l’histoire de France qui ne dura que quelques mois, de mars à mai 1871, et auquel Bagneux participa.

 

Vendredi 25 mars 2011 Salle Caillat - 1, rue de la Mairie
• à partir de 10h Exposition sur la Commune de Paris
• 19h30 Apéritif
• 20h30 Conférence-débat avec Mme Claudine Rey, co-présidente de l’association des Amis de la Commune de Paris M. Roger Martelli, historien

Samedi 26 mars 2011
• 11h30 Commémoration du 140ème anniversaire de la Commune de Paris et dévoilement d’une plaque (RD 920 à côté de l’arrêt de bus “La Grange Ory” - côté Casino)


Suite à la défaite de Napoléon III face à la Prusse et à la signature d’un armistice entre la France et le Chancelier Bismarck, Adolphe Thiers, qui dirige le nouveau gouvernement de la République française, envoie des troupes désarmer Paris. Les Parisiens, opposés à l’occupation prussienne, refusent de laisser la ville aux mains ennemies. C’est le début de l’insurrection. Epaulés dans leur lutte par la Garde nationale, les Parisiens procèdent à des élections pour instituer un nouveau régime indépendant et autonome, la Commune de Paris.

Au nom de la souveraineté populaire, la Commune engendre une démocratie directe reposant sur une citoyenneté active, le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple. Défendant le principe de l’égalité sociale, les hommes et les femmes de la Commune proclament la laïcité et la gratuité de l’école publique, la liberté de la presse, la séparation de l’Eglise et de l’Etat, l’accès à la culture pour tous les citoyens. Ils mettent en place les premiers éléments du Droit du Travail, défendent l’émancipation de la femme et considèrent les étrangers comme des citoyens à part entière. La Commune de Paris met en place une gestion novatrice des services publics qui associe les travailleurs aux décisions concernant le fonctionnement de l’entreprise publique et leurs propres conditions de travail. Ainsi, à travers l’oeuvre et les idéaux de la Commune, la Révolution de 1871 a su poser et résoudre, dans les termes de son époque, des problèmes qui nous interpellent toujours aujourd’hui.


Massacre à la Grange Ory

La répression menée par Adolphe Thiers et les “Versaillais” s’organise, avec l’appui du chancelier Bismarck. Après la reprise de Bagneux par les Versaillais en avril 1871, la Grange Ory, située sur le territoire de ce village, faisait figure de bastion avancé du fort de Montrouge, tenu par les Communards. Il était occupé par les hommes du 160e bataillon de la Garde nationale (bataillon de Verlaine). Dans la nuit du 18 au 19 mai, les Communards et les Gardes nationaux de la Grange Ory sont massacrés par les “Versaillais”, à coups de sabre et de baïonnettes. Le bilan est très lourd, on parle à l’époque de plusieurs centaines de morts. Les Communards purent ramener une dizaine de corps de leurs camarades décapités à Paris, ce qui fit une impression terrible sur la population parisienne. Deux jours avant l’entrée des “Versaillais” dans Paris, l’épisode de la Grange Ory amorce la Semaine sanglante entre le 21 et le 28 mai 1871, au cours de laquelle des milliers de Parisiens furent exécutés.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • : Présentation des actions de la LDH dans le sud du département des Hauts-de-Seine
  • Contact

Recherches Sur Ce Site