Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 14:35
Consultation des candidats aux municipales

Une grande consultation a été lancée ce lundi 10 mars à l’adresse de 160 candidats têtes de listes pour les municipales qui se dérouleront les 23 et 30 mars prochain.
Le collectif « Droit de vote 2014 » qui a pour objectif de lancer le débat sur le droit de vote des résidents étrangers, rappelle que plus que jamais cette question est d’actualité.

Beaucoup de parents d’élèves, d’acteurs associatifs de représentants syndicaux d’ouvriers, d’employés de chefs d’entreprises seront privés du droit à la désignation de leur futur maire.
Le lien «indéfectible» posé par la Constitution entre la nationalité et la citoyenneté a été infirmé par l’octroi du droit de vote et d’éligibilité aux élections locales et européennes aux résident étrangers de l’Union européenne il y a plus de 20 ans, et certains d’entre eux seront même élus dans les jours qui viennent.
Cette inégalité entre résidents étrangers n’a que trop duré.

Les quatre derniers Présidents de la Républiques se sont prononcés, durablement ou non, favorablement pour le droit de vote des résidents étrangers aux élections locales.
Tous les responsables politiques même locaux ont ce devoir de participer à l’évolution de l’exercice démocratique, comme cela a été le cas en 1944 en accordant le droit de vote aux femmes.
D’autres pays européens ont déjà engagés les marches du progrès et de l’égalité en accordant à leurs résidents étrangers le droit de vote aux élections locales voire plus.
Tous les responsables politiques doivent s’engager dans cette démarche le gouvernement en proposant de modifier la constitution, les parlementaires (députés et sénateurs) en modifiant la constitution lors de la réunion en congrès, mais aussi les élus locaux qui désignent les sénateurs.

Ainsi dans les Hauts de Seine comme ailleurs, il est comme une évidence que ceux qui depuis toujours soutiennent le droit de vote des résidents étrangers, interpellent ces futurs élus, qui auront à designer les sénateurs au cours de leur mandat.
C’est dans cette optique, que le collectif des hauts de seine, qui avait déjà lancé la campagne il y a un an lors d’une conférence de presse à l’Assemblé Nationale a lancé une large consultation à l’adresse des 160 candidats têtes de liste dans les Hauts de seine, de droite comme de gauche.
Leur positionnement est fondamental afin que les citoyens qui sont appelés aux urnes les 23 et 30 mars prochain prennent aussi en compte l’intérêt que portent les candidats à l’élargissement de la démocratie locale à l’ensemble des acteurs de leur ville.

La consultation lancée dès ce lundi 10 mars consiste à répondre à la question suivante :
« Aux prochaines élections municipales des étrangers voteront et seront éligibles, il s’agit des résidents étrangers communautaires (de la communauté européenne).
Êtes vous favorables (dans les mêmes conditions que les résidents étrangers communautaires c'est-à-dire, ne peuvent être maire, ne peuvent être grand électeur, et ne peuvent participer à la désignation des grands électeurs) au droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers extracommunautaires aux élections municipales ? »

Les réponses sont à retourner à contact.92@droitdevote2014.org avant le lundi 17 mars 2014 au soir.
Les réponses et les non-réponses seront publiées sur le site www.droitdevote2014.org à la veille du premier tour.

Le collectif droit de vote 2014 des Hauts-de-Seine
contact.92@droitdevote2014.org

Partager cet article

Repost 0
Published by Section LDH de Bagneux-Malakoff-Montrouge
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • Ligue des Droits de l'Homme : LDH Bagneux-Malakoff-Montrouge
  • : Présentation des actions de la LDH dans le sud du département des Hauts-de-Seine
  • Contact

Recherches Sur Ce Site